En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Lire, novembre 2003, Jean-Pierre Tison

Lire, novembre 2003

Pris au piège de la technologie


On voit d'agréables causeurs se transformer en horribles raseurs dès qu'ils veulent nous apitoyer sur leurs pannes d'ordinateur, les défaillances de leur carte de crédit, les caprices de leur téléphone mobile, leurs histoires d'option piégée, de forfait étrangleur, de maintenance injoignable, de mot de passe égaré, de standard sadique et autres dysfonctionnements. Quel ennui, tous ces problèmes techniques! Benoît Duteurtre est si doué, lui, et si drôle, si vif, qu'il arrive à nous entraîner dans cette galère sans nous ennuyer une seconde. Au contraire! Bien des abonnés, des adhérents, des «chers clients» reconnaîtront leurs propres malheurs dans ceux du héros de son roman Service clientèle. Mais le lecteur le plus étranger encore à ces infortunes se sentira aussi concerné, conscient qu'il est de ne pouvoir éternellement résister à ce que l'auteur décrit comme un système tentaculaire, quasi totalitaire, mis au point par l'Entreprise pour augmenter sans fin ses profits. Il nous introduit dans des dédales kafkaïens, qui n'en finissent pas de se ramifier. Arrivés au coeur du labyrinthe, impossible de savoir si la «personne», seule capable de nous guider vers la lumière, est aussi fictive qu'elle en a l'air. Le machiavélisme des contrats, le cynisme avec lequel on impose et prolonge le si lucratif «temps d'attente», l'obligation «de s'adapter sans cesse à de nouvelles versions qui rendent obsolètes des appareils parfaitement fonctionnels»... Tout dans ce pamphlet en forme de fable claque comme une gifle et nous venge, le temps de la lecture, d'un monstrueux racket.


Jean-Pierre Tison

Date de création : 16/07/2005 @ 15:56
Catégorie : - Service Clientèle
Page lue 4495 fois

Etonnez-moi Benoît

Romans