Duteurtre.com  
Romans
+ A nous deux Paris
+ A propos des vaches
+ Chemins de fer
+ Drôle de temps
+ Gaieté parisienne
+ L'Ordinateur du Paradis
+ L'été 76
+ La Cité heureuse
+ La Rebelle
+ La nostalgie des buffets de gare
+ La petite fille et la cigarette
+ Le retour du Général
+ Le voyage en France
- Les malentendus
+ Les pieds dans l'eau
+ Livre pour adultes
+ Service Clientèle
+ Tout doit disparaître

 


Essais
+ Ballets Roses
+ L'Opérette en France
+ Polémiques
+ Pourquoi je préfère rester chez moi
+ Requiem pour une avant-garde

 


Nouvelles, extraits
+ Extraits en anglais

 


Couvertures des livres
Essais Romans

 


Presse internationale
+ Belgique
+ Canada
+ Espagne
+ GB/USA
+ Italie

 


Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
338 Abonnés

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne


Les malentendus - Têtu, avril 1999 - Patrick Thévenin

Têtu, avril 1999

Méchant malgré lui ?

Pour céder à la facilité, et par pure fainéantise, on dira que Les Malentendus, le dernier Duteurtre, provoque un certain malentendu. Rien qui ne puisse étonner l'auteur, habitué à déclencher les tempêtes : dans le milieu artistique, avec Requiem pour une avant-garde, où ses positions anti-Boulez lui valurent le très mesuré qualificatif de " révisionniste", puis dans la communauté gay propre sur elle avec Gaieté parisienne qui égratignait le conformisme arc-en-ciel. Avec Les Malentendus, c'est la gauche bien-pensante qui en prend pour son grade, le tout avec cocasserie, légèreté et sens du rebondissement. Pour autant et à moins de tomber naïvement dans le panneau, Duteurtre n'est pas un réac, ce qui aurait certainement arrangé ses détracteurs. Il préfère se définir comme un " libertaire " pour la liberté d'expression, sexuelle, pour la légalisation de la drogue, contre la religion, la famille. Dans Les Malentendus, des personnages se retrouvent confrontés à leurs contradictions et leurs certitudes. C'est une fable, une satire, mais déclamée plus avec drôlerie qu'avec consternation. Et, ce qui agace chez ce garçon plutôt gentil comme tous les soi-disant méchants, c'est sa manière de se rendre insaisissable. Les pédés voient en lui l'amant idéal, mais il les griffe plus que de raison, la droite l'aimerait en gendre branché mais il parle trop de drogue et de cul, la gauche moderne voit en lui le cousin cynique qui lui manquait, mais il la critique ouvertement et lui met les yeux en face des trous. Duteurtre est un garçon moderne.



Patrick Thévenin



Photo : Bettina Rheims bd_bettina_rheims_300x368.jpg


Date de création : 16/07/2005 @ 17:02
Dernière modification : 16/07/2005 @ 17:11
Catégorie : Les malentendus
Page lue 5868 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Vu par
Vu par

 


Benoît Duteurtre
Biographie Portraits

 


A écouter
A écouter

 


Etonnez-moi Benoît
France Musiques - Ecoutez les dernières émissions

 


Recherche





Ecrivez à Benoît Duteurtre

Photos


^ Haut ^

GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.22 seconde